La Mort thermique de l’univers

Lorsque les gens sont dans les premières étapes de leur vie et qu’ils ne sont pas encore leurrés par le lourd engourdissement de l’ordre, de la routine et de la prévisibilité, ils sont plus libres dans leurs décisions. Ils n’ont pas peur de faire des erreurs. À mesure qu’ils trouvent un emploi, quittent la maison de leurs parents, nouent des relations sérieuses, construisent une maison, achètent des meubles, en remplacent certains par de plus jolies, décorent leur maison exactement comme ils le souhaitent, équilibrent leur compte bancaire, calculent tous leurs revenus, toutes les factures, tous les paiements hypothécaires et allouent le montant restant en diverses activités sociales et culturelles adaptées à leur âge, alors, un départ en vacances, une décision jadis prise en une fraction de seconde, devient une affaire à prévoir une semaine à l’avance, puis fait partie des projets de vacances annuels, puis finit par être une impossibilité totale. Ils ne voudraient pas prendre le risque de perturber l’ordre délicat et l’équilibre qu’ils ont construit dans leur vie, au prix de beaucoup d’efforts. Parfois ils arrêtent de faire la plupart des choses qu’ils faisaient auparavant, afin de ne pas mettre en danger le château de cartes qu’ils ont construit si soigneusement. Cette vidéo montre un homme et une femme qui ont tellement peur de perturber l’ordre et perdre la structure qu’ils ont construite dans leur vie, qu’ils sont désormais incapables de bouger un doigt.

facial motion capture

J’ai comparé leur situation au concept connu comme la mort thermique de l’univers. Chaque événement intéressant ou passionnant dans l’univers se produit non pas en raison de l’énergie, mais grâce à une différence en énergie. Lorsqu’une masse d’air très chaud rencontre une masse d’air froid, cela crée de la turbulence. Pendant cette période initiale, les deux masses d’air se mélangent et créent une pléthore de modèles intéressants. Cependant, à mesure que le temps passe, les températures des deux masses s’égalisent. Elles se stabilisent. Une fois l’équilibre thermique atteint, il ne se passe plus rien d’intéressant. La mort thermique de l’univers est la même chose, mais à l’échelle universelle. Lorsque chaque étoile épuise tout son combustible, lorsque chaque élément de matière atteint l’équilibre thermique, lorsqu’il n’y a pas de différence d’énergie, pas d’énergie utile, l’univers se transforme en un endroit tiède, sombre et sans vie, et reste comme ça jusqu’à la fin des temps.

Ce court métrage expérimental, « La Mort thermique de l’univers » est le premier volet de ma trilogie Stasis.